LISTES - UFT
LA CW POUR TOUS
LES ARTICLES

LES COLLECTIONS

 ↑  

Le Méditerranéo, club italien, a réuni cette année près de 25 opérateurs sous la houlette  d’Antonio (IZ8CCW) et de  Gabriele (I2VGW). Après le Népal et le sultanat de Brunei, le dévolu a été jeté sur le Bangladesh.

Le site choisi se situe donc à 45 kilomètres au nord de Dacca, la capitale. Les habitués de l’Asie me comprendront lorsque je précise que 45 kilomètres représentent  trois heures de route !

Nous  sommes, préalablement, regroupés à Busto, près de Milan. Le lieu est stratégique, le radio-club local dispose des infrastructures nécessaires pour recevoir plus de 50 personnes sans bousculade. De plus, l’hôtel proche situé dans la verdure est propice au repos des voyageurs et futurs membres d’expéditions.

Après une soirée animée, voire bien arrosée et une nuit trop courte, notre convoi fait route vers l’aéroport de Malpensa. Remercions au passage  nos amis italiens dont Fabrizio (IZ2KXC) superviseur de  la logistique, qui se sont acquittés avec brio et dévouement de l’organisation.

Quatar Airways nous reçoit pour un embarquement, toujours un peu délicat, au vu de la demi-tonne de bagages embarqués (antennes, amplis, transciever, etc.). Tout se passe bien avec lenteur et bonne humeur. L’heure du décollage se rapprochant nous embarquons vers 11h00 à destination Dacca via Doha.

Vol paisible, personnel attentif,  pour ne pas dire affable, les heures s’égrènent sans ennui. Dès notre arrivée au Bangladesh nous sommes accueillis par les responsables scouts grâce à qui nous avons pu obtenir les autorisations d’organisation de l’expédition. Le passage de l’émigration et de la douane s’effectue sans encombre grâce à un personnel aussi souriant qu’efficace.

Dés la sortie de l’aéroport le contraste est saisissant, n’oublions pas que nous venons de quitter le Quatar. Nous passerons d’une société où l’opulence est banalisée pour rencontrer un pays où la pauvreté se conjugue au quotidien. Sans être très observateurs on comprend tout de suite que routes et véhicules sont rarement aux normes des pays développés ! Les pousse-pousse sont légion. Ils représentent, dans la ville, la majorité des moyens de transport que ce soit pour les personnes ou les biens. Après récupération des bagages, notre bus, non sans une certaine inquiétude, nous amènera à bon port. Heureusement que le chauffeur est un virtuose local de la conduite,  il déjouera  tous les pièges de la route.

Après trois heures de voyage agrémenté de bosses, ornières, de coups de frein et  d’un usage immodéré du klaxon nous voilà à l’entrée du «  Scouts Headquater du Bangladesh ». Celui –ci fait figure de havre de paix dans un camp retranché. Nous passons de hameaux aux constructions incertaines aux restes de la rigueur architecturale coloniale anglaise. Tout est entretenu avec soin, les bâtiments sont en bon état, les chambres qui nous sont allouées, sont d’une propreté exemplaire et équipées d’eau courante.

Nous disposons donc d’un bâtiment complet qui, outre les chambres, abritera les deux pièces dévolues à la radio ainsi que la salle à manger pour les repas quotidiens. Le toit terrasse est le bienvenu. Trois spiderbeams ainsi que l’antenne verticale 160 mètres, l’antenne 50 mhz cubical quad et une antenne de réception vont pouvoir s’y déployer. L’espacement et les filtres permettront aux stations de ne pas trop se gêner.  Un dipôle  multi bandes est également accroché d’un côté du toit. Le four square, l’antenne 17 mètres et d’autres antennes se déploieront autour du bâtiment. Non loin, une construction abritant une salle de réunion avec un toit propice donnera asile à la quatrième spiderbeam.  Après une courte nuit réparatrice, le montage des antennes s’effectue pour les spiderbeam sous la direction de F5EOT (Michel) assisté de ON5RN (Eric), F1HRE (Henri)sans oublier  RA9USU (Dima) et IZ2GNQ (Marco).

La suite de l’installation antenne c'est-à-dire les verticales 80, 40, 10/30, 20, 17 mètres et four square est assurée par le reste de l’équipe sous l’égide a de IZ5GST (Stefano).

Nos amis allemands DJ9RR (Heye), DJ7JC (Norbert) OE3JAG (Karl), DL5DSM (Helmut) DF7TT (Juergen) de ses collègues, DL3GA (Andy) se concentrent  sur le montage de la double station CW. Celle–ci se compose de deux Elecraft (K2 et K3) ainsi qu’un ampli Acom 1010 et un tokyo HightPower. La station utilisant le K3 est également équipée d’un SDR qui lui permet de visualiser l’ensemble de la bande travaillée. Cela s’avère très utile, notamment pour le 160 mètres, lorsque les signaux seront presque indétectables.

Les stations digitales RTTY (Icom 7200 & 7000 + Microkeyer USB III (Microham))  et SSB (icom 7000) (Acom 1010, HAL600, Tokyo Hightpower), seront érigées par I8YGZ (Pino), IK4MT4 (Mario), IK2LTR (Fabio), HB9OCR (Marco).  Cables, coax etc .,  seront laissés à la responsabilité de Dario IT9ZZO YO9XC ( Ovidiu) YO5OED (Feri).

L’ensemble du montage de la station S21ZBC  est réalisée en deux couples d’heure. C’est donc avant 12h00, heure locale, que les émissions peuvent enfin commencer. C’est sans étonnement que nous entendons monter le pile up sous la pression japonaise.  Personne ne contredira que quel que soit l’emplacement d’une expédition, les japonais sont toujours omniprésents. La première après-midi égrène rapidement ses heures et nous nous préparons à une nuit que nous espérons fébrile ! Malheureusement, comme tout au cours de cette expédition et des expéditions précédentes au Népal et à Brunei, nous subissons une baisse drastique de la propagation dés les premières heures de la nuit. Le point culminant se situera entre 1h00 et 5h00, quatre heures au cours desquelles la propagation peut-être proche de zéro même dans les bandes basses. Aligner  une cinquantaine de QSO dans ces conditions fait déjà figure de record ! Cela ne découragera pas les opérateurs qui resteront scrupuleusement à l’écoute pendant toute l’expédition ne ménageant pas leurs efforts pour appeler sans cesse et affuter les antennes.

Force est de constater qu’après trois ans d’expérience en Asie à cette époque de l’année la propagation nocturne n’est pas toujours au rendez-vous. Néanmoins nous clôturerons cette expédition sur environ 52069 QSO, ce qui dans les conditions rencontrées, constitue déjà franc succès. Rappelons que cette expédition a disposé de deux indicatifs  S21ZBC et S21ZBB. Les membres de l’expédition on put également participer aux CQWW.

Antonio et Gabriele nos chefs d’équipe se sont révélés, comme d’habitude, d’excellents organisateurs, tant dans la préparation de l’expédition, ce qui représente deux ans d’efforts pour prendre les contacts, intéresser les Oms sur place, s’armer de patience pour convaincre une administration pas très réceptive quant à l’intérêt d’une expédition radio sur son territoire. Bons organisateurs sur place, pour mener à bien l’expédition et assurer la cohésion de l’équipe, bonne ambiance et bonne humeur à tout moment.

Une mention spéciale pour Dario IT9ZZO opérateur et médecin de l’expédition qui  n’a pas eu, heureusement, a user de ses capacités professionnelles. Nous le remercions néanmoins de sa présence rassurante.  Le seul malade de l’expédition, Pino, a été « crucifié » une extinction de voix (un comble pour un napolitain) !

Reconnaissons également  que le génie italien n’est pas un vain mot lorsque Antonio réussit au fin fond du Bangladesh à nous faire livrer des pizzas ! HI C’est des choses que l’on ne peut pas oublier lorsque l’on est confronté au riz, poulet, nescafé soluble trois fois par jour ! Il a tué dans l’œuf les velléités d’homicide de certains envers le cuistot !

Les relations générales avec les scouts ont été excellentes. Un grand merci à S21AM (Manjur), notre coordinateur au Bangladesh. Sa pratique du Bengali et de l’administration a largement contribué a mettre de l’huile dans les rouages. Le côté pédagogique avec l’accueil d’une classe de futurs radioamateurs a été respecté. Fait plutôt anachronique dans le contexte, des scouts  sont venus chercher de l’aide afin de mettre en œuvre une spiderbeam qui dormait dans une cave faute de mode d’emploi et de savoir-faire. Nos amis allemands, membres de l’expédition, se sont longuement dévoués pour leur apprendre à monter et à utiliser cette antenne, satisfaction de toutes parts.

Nous remercions tous ceux qui nous ont soutenus dans cette aventure. Que ce soit individuellement comme beaucoup d’Oms, les club au titre desquels on citera : le Méditerranéo, le Northern California DX Foundation, le CDXC (Clipperton Dx Club), Le CDXC (UK DX Foundation), L’International DX Association, l’UFT, Le Lynx, le SDXF (Swiss DX Foundation), l’Eastern Iowa Dx Association et tant d’autres. Merci également aux sponsors pour le matériel : ACOM, Radio 33, Spiderbeam, RFHam, EA Antenna, la liste est si longue qu’il nous est impossible de les citer tous. Encore merci.

Le retour se fera de nuit dans de bonnes conditions, les premières heures de vol seront consacrées à la récupération de l’équipe.

A l’heure du bilan comme dans beaucoup d’expédition on regrettera de ne pas avoir assez de coax. Le choix entre poids des câbles et distance des antennes est toujours difficile à faire. Lorsqu’on a assez de place, le mieux est d’éloigner le plus possible les stations CW-Digital de la station SSB. S’il peut en être de même pour les antennes, on se facilitera la vie en atténuant les effets néfastes des stations qui se parasitent. Cependant on ne peut pas toujours multiplier les antennes. Nous disposions d’Internet et d’une liaison Wi6Fi la journée ce qui a grandement facilité la mise à jour du log. Enfin, lorsque l’on a à faire à un grand nombre de bagages, il est bon, ne serait ce que pour le matériel, de les numéroter soigneusement afin d’éviter des pertes lors des manipulations.

A bientôt pour de nouvelles aventures

73

F1HRE

Encadré : le Bangladesh en quelques mots (500 signes)

Classé dans le Top 50 des pays les plus recherché pour un contact radio, le Bangladesh est une république avec comme langue officielle le bengali. Dacca, sa capitale abrite prés de 8 millions d’habitants. C’est une démocratie parlementaire membre du Commonwealth.

La superficie du territoire est d’environ 144 000 kilomètre carrés avec une population d’environ 153 000 000 d’habitants. La religion et à majorité musulmane, les bouddhistes et chrétiens sont également représentés.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bangladesh




TITULAIRE SITE UFT

Se reconnecter :
Votre INDICATIF :
Votre mot de passe


  2084312 visiteurs
  3 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 276 Titulaires
Connectés :
( personne )
Snif !!!
COTISATION & DON

QRZ ?

Désolé, réservé aux Titulaires du site

PROPAGATION
ATTESTATION - CW

cw.jpg

Attestation  à lire

LOG. EN LIGNE

   UFT © 2005 - 2017 Union Française des Télégraphistes