LISTES - UFT
LA CW POUR TOUS
LES ARTICLES

LES COLLECTIONS

 ↑  

Par Christian CHEFNAY  F9WT

RETOUR   AU   PAYS   !

  • Depuis 2006, je suis revenu dans ma belle Haute-Savoie natale.
  • Quel bonheur de se retrouver au pays après une si longue absence !
  • Cela fait plus de 100 ans que je suis parti de Marignier, petite commune à l’époque de 1900 habitants, du canton de Bonneville, située à 475 mètres d’altitude, où je suis né dans les années 1880 ou 1890 . Marignier compte maintenant  plus de 6000 habitants.
  • J’ai été conçu et fabriqué dans les ateliers d’Alexandre CAVALIERI, aux Usines du Giffre .

A. CAVALIERI (1857-1904) fut l’un des pionniers de l’industrialisation régionale, construisant un barrage sur le Giffre dès 1895 pour alimenter son entreprise  et d’autres ateliers de décolletage de la région en électricité à courant alternatif triphasé, créant ainsi le premier réseau intercommunal de fourniture d’électricité.

Les Usines du Giffre fabriquaient de multiples pièces de mécanique et des appareils complets pour  l’électricité et le télégraphe.  Elles produisirent également un phonographe à cylindres qui fut présenté à l’exposition industrielle de Cluses en 1903.

  • Mais que suis-je ?

Maintenant 

J’ai été bichonné, astiqué, j’ai retrouvé ma splendeur d’antan et je porte toujours fièrement sous le socle, gravée dans le bois, l’inscription «  CAVALIERI  Marignier Haute-Savoie » !

Ndr : merci à Serge CAVALIERI , Michel GRY et son épouse, petite-fille d’Alexandre CAVALIERI

et à Serge LAFON , petit fils de Pierre LAFON, de m’avoir fourni la documentation nécessaire et permis ainsi d’écrire cette histoire .

  • Je trône sur le bureau où je viens d’écrire mon histoire !
  • Et après cela vous direz  que les objets n’ont pas d’âme ?

  • En 1904, à l’âge de 47 ans, Alexandre CAVALIERI décède .
  • L’entreprise est reprise par la Société Thoume qui y fabrique des tours de mécanique, puis une partie des locaux est occupée par les Etablissements Joly qui produisent des pierres synthétiques, des lentilles etc…
  • Peu avant la seconde guerre mondiale, c’est l’industriel parisien J.P. Marchal  qui rachète l’ensemble pour y produire des phares d’automobiles, puis les célèbres bougies MARCHAL, dont l’emblème est la Croix de Savoie, qui s’imposent  sur les marchés français et étrangers . L’usine de Marignier emploie alors jusqu’à 350 personnes.
  • Je vous donne une indication : je ferme et ouvre un circuit électrique… oui, comme un interrupteur !  J’utilise un code …Je suis fait de pièces en laiton , fixées sur un socle en bois, j’ai un bouton en corne !
  • Bravo, vous avez trouvé ! Je suis un manipulateur pour le télégraphe morse, du premier modèle réglementaire  (1882), de l’administration  des Postes et Télégraphes .
  • Après ma fabrication, je suis parti de Marignier , avec  d’autres manipulateurs  vraisemblablement , pour rejoindre mon affectation et faire connaissance avec les opérateurs du télégraphe qui allaient m’utiliser pendant de nombreuses années .
  •  Je ne me souviens plus si je suis parti à Bordeaux directement, mais ce que je sais ,c’est qu’à l’heure de ma retraite j’étais dans un bureau de poste de cette ville.
  • Je fus emmené par Pierre Lafon à la fin des années 50 ; il partait en retraite après une carrière aux PTT à Bordeaux et voulait garder un beau souvenir de toutes ces années où j’avais été son compagnon de tous les jours, partageant avec lui  la correspondance des télégrammes. Mon ami Pierre Lafon est décédé vers 1990 à l’âge de 96 ans .
  • C’est Serge, le petit fils de Pierre, qui m’a retrouvé dans sa maison de Saint André de Cubzac, à 25 km de Bordeaux,  mais dans quel état ! Je n’étais pas seul, il y avait aussi un autre manipulateur qui dormait à mes côtés. Serge décida d’en garder un en souvenir  et de placer l’autre . Il eut ainsi la  bonne idée , en 2006, de me proposer à la vente sur un site internet .  C’est comme cela, par magie, que je me suis retrouvé en Haute-Savoie, chez un collectionneur de manipulateurs, dans un village situé non loin de Marignier . Quel bonheur !
  • A mon arrivée en Haute-Savoie




TITULAIRE SITE UFT

Se reconnecter :
Votre INDICATIF :
Votre mot de passe


  2124354 visiteurs
  9 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 278 Titulaires
Connectés :
( personne )
Snif !!!
COTISATION & DON

QRZ ?

Désolé, réservé aux Titulaires du site

PROPAGATION
ATTESTATION - CW

cw.jpg

Attestation  à lire

LOG. EN LIGNE

   UFT © 2005 - 2017 Union Française des Télégraphistes